Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2010

Rencontre Abbas-Netanyahu-Moubarak à Paris en octobre pour préparer le sommet de l'UPM

Voici un article paru dans le journal "LE MAROC"



Envoyer Imprimer PDF
Liens Sponsorisés
Le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se retrouveront, en octobre prochain à Paris, avec le président égyptien Hosni Moubarak pour préparer le sommet de l'Union pour la Méditerranée (UPM) prévu fin novembre à Barcelone, a annoncé lundi le président français Nicolas Sarkozy.

MM. Abbas et Netanyahu ont accepté de discuter d'une participation au processus de paix au Proche-Orient, a-t-il indiqué lors d'une point de presse conjoint avec le président palestinien, à l'issue d'un déjeuner de travail au Palais de L'Elysée.

M. Sarkozy a souligné, à cette occasion, l'importance que l'Union européenne (UE) et l'UPM soient associées aux pourparlers directs de paix entre Israéliens et Palestiniens, repris le 2 septembre à Washington sous l'égide des Etats-Unis.

Le président français a fait état d'un "problème de méthode" dans la conduite des négociations, rejetant, à cet égard, l'absence des autres membres du Quartette pour le Proche-Orient (UE, Russie, ONU).

"Le Quartette et ses membres doivent collectivement et concrètement exercer le rôle de supervision qui est le leur", d'autant plus que "l'Europe, premier donateur en faveur des Palestiniens, l'Union pour la Méditerranée, qui est affectée par ce conflit, doivent, c'est une exigence, désormais participer au processus politique", a-t-il insisté.

"Il ne s'agit nullement de critiquer qui que ce soit, je veux d'ailleurs rendre hommage aux efforts considérables du président américain Barack Obama pour relancer le processus. Mais j'observe que, dix ans après Camp David, nous n'avons pas progressé et peut-être même reculé dans la reprise du dialogue", a affirmé le président français.

M. Sarkozy a appelé lundi au gel de la colonisation israélienne en Cisjordanie pour "donner toutes ses chances" aux négociations directes entre Palestiniens et Israéliens afin d'aboutir à un accord de Paix.

Les Palestiniens exigent le gel de la colonisation en Cisjordanie pour poursuivre les pourparlers directs de paix avec Israël, repris le 2 septembre à Washington sous l'égide des Etats Unis. Leur décision au sujet de la poursuite des négociations n'est pas attendue avant le 4 octobre, selon le président palestinien.

Les Etats-Unis avaient déjà appelé Israël à prolonger son moratoire sur la colonisation, mais le gouvernement israélien a laissé lundi expirer ce moratoire et dès le matin, les constructions ont recommencé dans des colonies de Cisjordanie occupée.

Le président français a indiqué qu'il évoquera "dès ce soir" au téléphone cette question avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en soulignant que "la France comprend ses problèmes de coalition mais il ne faut pas nier les problèmes de l'autre partie non plus".


Les commentaires sont fermés.