Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/09/2010

Rencontre Abbas-Netanyahu-Moubarak à Paris en octobre pour préparer le sommet de l'UPM

Voici un article paru dans le journal "LE MAROC"



Envoyer Imprimer PDF
Liens Sponsorisés
Le président palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu se retrouveront, en octobre prochain à Paris, avec le président égyptien Hosni Moubarak pour préparer le sommet de l'Union pour la Méditerranée (UPM) prévu fin novembre à Barcelone, a annoncé lundi le président français Nicolas Sarkozy.

MM. Abbas et Netanyahu ont accepté de discuter d'une participation au processus de paix au Proche-Orient, a-t-il indiqué lors d'une point de presse conjoint avec le président palestinien, à l'issue d'un déjeuner de travail au Palais de L'Elysée.

M. Sarkozy a souligné, à cette occasion, l'importance que l'Union européenne (UE) et l'UPM soient associées aux pourparlers directs de paix entre Israéliens et Palestiniens, repris le 2 septembre à Washington sous l'égide des Etats-Unis.

Le président français a fait état d'un "problème de méthode" dans la conduite des négociations, rejetant, à cet égard, l'absence des autres membres du Quartette pour le Proche-Orient (UE, Russie, ONU).

"Le Quartette et ses membres doivent collectivement et concrètement exercer le rôle de supervision qui est le leur", d'autant plus que "l'Europe, premier donateur en faveur des Palestiniens, l'Union pour la Méditerranée, qui est affectée par ce conflit, doivent, c'est une exigence, désormais participer au processus politique", a-t-il insisté.

"Il ne s'agit nullement de critiquer qui que ce soit, je veux d'ailleurs rendre hommage aux efforts considérables du président américain Barack Obama pour relancer le processus. Mais j'observe que, dix ans après Camp David, nous n'avons pas progressé et peut-être même reculé dans la reprise du dialogue", a affirmé le président français.

M. Sarkozy a appelé lundi au gel de la colonisation israélienne en Cisjordanie pour "donner toutes ses chances" aux négociations directes entre Palestiniens et Israéliens afin d'aboutir à un accord de Paix.

Les Palestiniens exigent le gel de la colonisation en Cisjordanie pour poursuivre les pourparlers directs de paix avec Israël, repris le 2 septembre à Washington sous l'égide des Etats Unis. Leur décision au sujet de la poursuite des négociations n'est pas attendue avant le 4 octobre, selon le président palestinien.

Les Etats-Unis avaient déjà appelé Israël à prolonger son moratoire sur la colonisation, mais le gouvernement israélien a laissé lundi expirer ce moratoire et dès le matin, les constructions ont recommencé dans des colonies de Cisjordanie occupée.

Le président français a indiqué qu'il évoquera "dès ce soir" au téléphone cette question avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, en soulignant que "la France comprend ses problèmes de coalition mais il ne faut pas nier les problèmes de l'autre partie non plus".


27/09/2010

".Med" est sur le net

Vous pouvez vous rendre sur le site internet de l'association, dont l'adresse est mentionnée en tête du blog : www.asso-med.com
L'actualité de l'association, l'actualité de l'UPM et une revue de presse internationale sont à votre disposition.
Vous pouvez même adhérer directement sur ce site.

17:29 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Meditour 2010 veut faire de la Méditerranée la destination mondiale du tourisme durable

Ci-joint copie d'un article publié par "ECONOSTRUM"


Deux jours de débats (23 et 24 septembre 2010) ne suffiront sans doute pas à changer le modèle de croissance du tourisme dans le bassin Méditerranéen. Mais les participants au salon Meditour 2010 ont posé à Malaga la première pierre d'une nouvelle stratégie, durable et compétitive. Pour faire aussi émerger une nouvelle destination à part entière : la Méditerranée.


ESPAGNE. « Il ne peut y avoir d'avenir pour une politique efficace de tourisme en Méditerranée sans le tourisme durable ». En ouverture du Meditour 2010, IVème édition du salon du tourisme en Méditerranée, le maire de Malaga, Francisco de la Torre, a donné le ton des débats qui ont réuni un millier de spécialistes du secteur dans la ville natale de Pablo Picasso. Dont le président de l'Association des Chambres de Commerce de la Méditerranée (ASCAME), Murat Yalcintas, qui travaille à imposer la Méditerranée comme une destination à part entière.



Les chiffres plaident en faveur du président de l'ASCAME. Selon les données de l'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), la fréquentation touristique de l'ensemble des pays de la Méditerranée a augmenté de 100% en 60 ans, pour atteindre 287 millions de visiteurs internationaux en 2009, dans un bassin qui regroupe 28% des sites culturels et historiques mondiaux. La Méditerranée accueille donc le tiers des touristes de la planète, et le tiers des recettes touristiques.

Inventer un nouveau modèle de tourisme
Revers de la médaille : l'impact sensible de l'activité touristique sur l'environnement, avec une saturation du littoral, sur terre (inflation immobilière incontrôlée) comme en mer (dégradation du milieu marin). De fait, le développement effréné du tourisme menace l'avenir de l'activité en Méditerranée. D'où l'urgence d'inventer « un nouveau modèle de tourisme durable et compétitif », selon les termes de Murat Yalcintas : « C'est pour cela que nous devons miser sur le tourisme culturel, mettre en valeur ces différences qui font notre richesse en Méditerranée ».



L'enjeu, c'est également de permettre aux populations locales de profiter des retombées financières du tourisme. « Il est indispensable d'élaborer une politique intégrée aux autres activités des territoires touristiques, que ce soit la pêche, l'agriculture ou le transport maritime, entre autres », explique Patrick Maud'hui, directeur d'Atout France. Ce GIE travaille, en France et dans d'autres pays de Méditerranée, pour donner des outils pratiques aux professionnels du tourisme qui veulent s'engager dans une stratégie de développement durable : « Nous menons des actions concrètes d'ingénierie pour les différentes filières du secteur, comme par exemple un guide précis mis à disposition des hôteliers pour intégrer la logique environnementale dès la construction ou dans la gestion au quotidien ».



Au delà des déclarations de bonne intentions, de grands groupes touristiques se sont engagés dans cette démarche, valorisée comme un argument marketing, que ce soit les tours opérateurs (dont le Club Med ) ou les hébergeurs (groupe Accor ). Le Jordanien Christopher Johnson, directeur de Wild Jordan Middle East Ecotourism, est venu à Malaga pour faire la preuve de l'efficacité de cette politique : en développant des hébergements écologiques (« eco-lodge ») et en préservant les réserves naturelles avec la collaboration du secteur privé, la Jordanie a engrangé 1,3 M€ de recettes liées à l'éco-tourisme en 2009. Philippe Maud'hui espère des retombées tout aussi positives avec la mise en œuvre du Grenelle de la Mer, qui prévoit notamment de d'augmenter de 12 à 30%, d'ici 2030, la part du littoral protégé dans l'Hexagone.

09:09 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (2)

26/09/2010

Association ".Med" pour la promotion de l'Union Pour la Méditerranée : Composition du Bureau

Association ".Med" pour la promotion de l'Union Pour la Méditerranée : Composition du Bureau


.Med
Association pour la promotion de l’Union Pour la Méditerranée
Président-Fondateur : Daniel FEIXES
« Le Clos Fleuri », rue Antoine Fabre – 34500 BEZIERS
 +336 59 03 61 00 -  asso.med@orange.fr
Association pour la Promotion de l’Union Pour la Méditerranée

Composition du Bureau
Administration :
Président-Fondateur : M. Daniel FEIXES (Consultant-formateur en Intelligence Economique)
Vice-présidents : M. Antoine SFEIR (Directeur des « Cahiers de l’Orient »)
M. Joseph FRANCIS (PDG COMECA GROUP)
Mme Marie-Chantal BONNET-CATHALA (Psychologue clinicienne – Juriste)
Secrétaire : Melle Patricia GOMES (Assistante Parlementaire)
Trésorier : Mme Pascale CARPENTIER (Assistante de direction)
Prospective : M. Emmanuel DUPUY (Chargé de mission Ministère de la Défense)
Secteurs :
Culture Mme Elyett HERMANN (ancienne Directrice de la culture Montpellier)

Défense, Sécurité, Diplomatie : M. Antoine SFEIR
Développement durable, Urbanisme, Coopération : M. Patrick FAILLENET (Urbaniste-Economiste, chargé de cours à l’Université)
Enseignement supérieur-Recherches-Pôles de compétitivité : M. Thierry GUILLAUDEUX (Enseignant – chercheur à l’Université de Rennes 1)
Entreprises : M. Joseph FRANCIS
Formation professionnelle : M. Jean-Claude REMLE (Consultant)
Mer-Ports : M. Michel PY (Maire de Leucate, Conseiller Régional)
Presse – Médias : M. Antoine SFEIR
Santé : M. Jean-Jacques DENIS (Conseiller auprès du 1° Ministre)
Tourisme : M. Yves URIETA (Ancien Maire de Pau)
Coopération juridique : M. Jean VERGES (Professeur émérite à l’Université Paul Cézanne à Aix en Provence)

Le rapport Anna Lindh sur les tendances interculturelles, premier du genre dans la région méditerranéenne


MAP le 17 Septembre 2010

Bruxelles - Le rapport de la Fondation Anna Lindh "Tendances interculturelles Euromed 2010", présenté mercredi à Bruxelles par le conseiller de SM le Roi et président de la fondation, André Azoulay, s'appuie sur un sondage sans précédent destiné à évaluer les paramètres de convergence ou de divergence dans l'opinion publique et les attitudes socio-culturelles dans la région euro-méditerranéenne.


Le rapport Anna Lindh sur les tendances interculturelles, premier du genre dans la région méditerranéenne
Réalisé par l'Institut Gallup, ce sondage est basé sur la première enquête d'opinion réalisée à partir d'un échantillon de 13.000 ménages répartis en Europe, et à l'Est et au Sud de la région Méditerranéenne.

Ce document de 170 pages s'articule autour de quatre grands axes : "au sein de l'enquête d'opinion", "analyse des experts et bonnes pratiques", "thématique des médias" et "conclusions" lesquelles contiennent des propositions d'action.

Le rapport est un instrument scientifique pour la connaissance qui combine une étude réalisée sur un échantillon de pays de la région concernant les valeurs et perceptions individuelles, avec une série d'analyses réalisées par un groupe d'experts pluridisciplinaires de renommée internationale issus de plusieurs pays.

Treize pays euro-méditerranéens ont été concernés par cette première enquête, à savoir l'Allemagne, la Bosnie-Herzégovine, l'Egypte, l'Espagne, la France, la Grèce, la Hongrie, le Liban, le Maroc, le Royaume Uni, la Suède, la Syrie et la Turquie.

"Les différences entre les populations sont-elles trop importantes pour pouvoir envisager de créer un espace partagé pour la connaissance mutuelle et le respect ?", "Le fossé dans les perceptions mutuelles est-il trop vaste pour pouvoir être rempli ?" et "Les habitants de la région perçoivent-ils l'Union pour la Méditerranée comme quelque chose de bénéfique?" sont les questions clés de l'enquête à l'égard des personnes interrogées.

Plusieurs thèmes tels que les "différences et similarités dans les systèmes de valeurs", "l'Islam, l'occident et la modernité", "le facteur démographique dans les rapports culturels", "médias et perceptions interculturelles", "les valeurs transmises aux enfants au Sud et à l'Est de la Méditerranée", "les nouveaux moyens de comprendre la mobilité humaine", "La traduction comme outil pour le dialogue", et "le facteur religieux dans les relations interculturelles" ont été abordés dans ce document.

En traitant de telles questions, le rapport permet une compréhension détaillée des obstacles à surmonter pour améliorer les relations interculturelles et pour développer un projet commun basé sur des valeurs partagées.

La Fondation Anna Lindh basée à Alexandrie (Egypte) a été créée en 2005 par les gouvernements du Partenariat euro-méditerranéen. Sa mission est d'améliorer les relations interculturelles et de soutenir la société civile travaillant pour une destinée commune en Méditerranée.

La fondation est l'institution centrale qui traite des dimensions humaine, sociale et culturelle de l'Union pour la Méditerranée (UPM) et coordonne un réseau régional de plus de 3.000 organisations de la société civile basées dans chacun des 43 pays du partenariat.

Etabli en 1995, le Partenariat euro-méditerranéen a été relancé en 2008 sous la forme d'une Union pour la Méditerranée lors du sommet de Paris.

L'UPM est codirigée par un pays européen (France) et par un pays partenaire du Sud ou de l'Est de la Méditerranée (Egypte). Son secrétariat siège à Barcelone (Espagne).

Le rapport comporte des contributions notamment de André Azoualy, Catherine Ashton, Haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-président de la commission européenne, Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue arabe, et de Youssef Courbage, directeur de recherche de l'Institut national d'études démographiques (INED) à Paris.

Les membres de l’Union Pour la Méditerranée


.Med
Association pour la promotion de l’Union Pour la Méditerranée
Président-Fondateur : Daniel FEIXES
« Le Clos Fleuri », rue Antoine Fabre – 34500 BEZIERS
 +336 59 03 61 00 -  asso.med@orange.fr


Les membres de l’Union Pour la Méditerranée

Union Européenne : Allemagne – Autriche – Belgique – Bulgarie – Chypre – Danemark – Espagne – Estonie – Finlande – France – Grèce – Hongrie – Irlande – Italie – Lettonie – Lituanie – Luxembourg – Malte – Pays-Bas – Pologne – Portugal – République Tchèque – Roumanie – Royaume Uni – Slovaquie – Slovénie – Suède – (Monaco)

Maghreb : Algérie – Maroc – Mauritanie – Tunisie

Proche & Moyen Orient : Egypte – Israël – Jordanie – Liban – Syrie – Autorité Palestinienne

Balkans : Albaine – Bosnie Herzégovine – Croatie – Monténégro – Turquie

Union européenne : Président du Conseil européen, Président de la Commission européenne, Secrétaire Général du Conseil/Haut représentant pour la Politique étrangère et de sécurité commune.

ONU : Secrétaire Général des Nations Unies.

Parlement européen : Président du Parlement européen et de l’Assemblée parlementaire euro-méditerranéenne (APEM).

Conseil de coopération des états arabes du golfe : Président en exercice

Ligue des états arabes : Secrétaire Général.

Union africaine : Président.

Union du Maghreb arabe : Secrétaire Général.

Organisation de la Conférence islamique : Secrétaire Général

Banque africaine de développement : Président.

Banque européenne d’investissement : Président.

Banque mondiale : Directeur Général

Alliance des civilisations : Haut représentant de l’ONU pour l’Alliance.

Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue des cultures : Président.

19:51 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Beziers. InitiativeDaniel Feixes met le cap sur la Méditerranée

08/05/2010
Beziers. InitiativeDaniel Feixes met le cap sur la Méditerranée
Voici un article paru sur le MIDI LIBRE de ce jour, relatant l'Assemblée Générale constitutive de ".MED", l'association pour la promotion de l'Union Pour la Méditerranée.

Photo_023[1] (2).jpg



RAPPEL : L'association pour la promotion de la Méditerannée a été créée hier

Daniel Feixes est un humaniste. Alors normal qu'il apporte sa pierre taillée pour construire l'édifice de l'Union pour la Méditerranée. Une belle idée de Nicolas Sarkozy qui doit sceller l'union entre tous les pays du pourtour méditerranéen.
C'est donc logiquement qu'il a présenté, hier soir, sur les fonts baptismaux, l'association pour la promotion de l'Union pour la Méditerranée. « Cette assemblée générale constitutive permet de lancer une dynamique autour de l'Union pour la Méditerranée. Le principe de départ est de diffuser auprès du grand public l'idée de se retrouver autour de ce grand projet commun. Cette assemblée générale scelle plus d'un an de travail », explique Daniel Feixes. « Nous cherchons à réunir des hommes du monde de l'entreprise, de la culture et des
universitaires ».
La première liste des adhérents de l'association augure d'un souci d'excellence. On trouve André Azoulay, conseiller spécial du roi du Maroc, Jean-Marie Bockel, secrétaire d'état à la Justice, Antoine Sfeir, directeur des Cahiers de l'Orient et tout un cortège de PDG de la région et d'hommes politiques bien en vue. « Nous souhaitons travailler autour de projets que l'on veut faire avancer mais nous souhaitons aussi être une force de proposition et être aussi porteurs de projets ; Nous avons décidé de nous concentrer sur plusieurs secteurs. La santé, l'enseignement supérieur, la culture, l'entreprise, la défense, la formation professionnelle, la jeunesse, le tourisme, les questions liées à l'activité maritime, le développement durable et la presse » , poursuit Daniel Feixes. Tout cela un mettant dans le même panier les expériences de chacun. Les talents aussi. « On ne fait pas de grande chose tout seul », place Daniel Feixes. La force de ce credo devrait sinon déplacer des montagnes au moins lancer des ponts entre les deux rives de Mare Nostrum.
[B][B]Jean-Jacques SARCIAT
Rens. au 06 59 03 61 00 ou asso.med@orange.fr

Beziers. Insolite Stéphane Collaro oeuvre pour la Méditerranée

BEZIERS

Édition du mercredi 14 juillet 2010

Photo Olivier GOT
Beziers. InsoliteStéphane Collaro oeuvre pour la Méditerranée



Stéphane Collaro, le célèbre journaliste et humoriste, était hier de passage à Béziers. Il a pris son repas de midi à la Gargote des halles. Pour le plaisir de partager du temps entre amis, mais pas que... Pas en tout cas pour ouvrir un bar à Agde comme la rumeur a couru. Ou comme il l'avait fait courir. Facétieux qu'il est. Il venait très sérieusement travailler avec le Biterrois Daniel Feixes au développement et à la mise en oeuvre des projets de l'association de la promotion de la Méditerranée créée il y a seulement deux mois. « C'est un ami qui nous aide à porter des projets de développement pour la Méditerranée, expliquait hier Daniel Feixes, le président de cette association. Stéphane est un membre actif qui se sert de ses connaissances pour nous aider. Mais il entend le faire
discrètement. C'est pour cette raison que nous n'avons pas ébruité l'information qu'il était des nôtres. » Stéphane Collaro a passé 48 h en terre biterroise. Daniel Feixes devrait présenter ses projets au parlement européen sous peu.

Association ".Med" pour la promotion de l'Union Pour la Méditerranée : Composition du Bureau


.Med
Association pour la promotion de l’Union Pour la Méditerranée
Président-Fondateur : Daniel FEIXES
« Le Clos Fleuri », rue Antoine Fabre – 34500 BEZIERS
 +336 59 03 61 00 -  asso.med@orange.fr
Association pour la Promotion de l’Union Pour la Méditerranée

Composition du Bureau
Administration :
Président-Fondateur : M. Daniel FEIXES (Consultant-formateur en Intelligence Economique)
Vice-présidents : M. Antoine SFEIR (Directeur des « Cahiers de l’Orient »)
M. Joseph FRANCIS (PDG COMECA GROUP)
Mme Marie-Chantal BONNET-CATHALA (Psychologue clinicienne – Juriste)
Secrétaire : Melle Patricia GOMES (Assistante Parlementaire)
Trésorier : Mme Pascale CARPENTIER (Assistante de direction)
Prospective : M. Emmanuel DUPUY (Chargé de mission Ministère de la Défense)
Secteurs :
Culture Mme Elyett HERMANN (ancienne Directrice de la culture Montpellier)

Défense, Sécurité, Diplomatie : M. Antoine SFEIR
Développement durable, Urbanisme, Coopération : M. Patrick FAILLENET (Urbaniste-Economiste, chargé de cours à l’Université)
Enseignement supérieur-Recherches-Pôles de compétitivité : M. Thierry GUILLAUDEUX (Enseignant – chercheur à l’Université de Rennes 1)
Entreprises : M. Joseph FRANCIS
Formation professionnelle : M. Jean-Claude REMLE (Consultant)
Mer-Ports : M. Michel PY (Maire de Leucate, Conseiller Régional)
Presse – Médias : M. Antoine SFEIR
Santé : M. Jean-Jacques DENIS (Conseiller auprès du 1° Ministre)
Tourisme : M. Yves URIETA (Ancien Maire de Pau)
Coopération juridique : M. Jean VERGES (Professeur émérite à l’Université Paul Cézanne à Aix en Provence)

18:49 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)