Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/11/2010

Le sommet de Barcelone de l'Union pour la Méditerranée semble très compromis





ESPAGNE / MEDITERRANEE. Le sommet de l'Union pour la Méditerranée (UpM), prévu à Barcelone le 21 novembre 2010, sera sans aucun doute reporté sine die. Même si personne ne veut confirmer officiellement cette information, plusieurs sources coïncident au sein même des instances de l'UpM.



Plusieurs facteurs expliquent ce nouveau report, après l'annulation du sommet qui était déjà programmé dans la capitale catalane le 7 juin 2010. À commencer par l'arrêt du processus de paix israélo-palestinien, en particulier depuis l'annonce par Israël de la construction de 1 300 nouveaux logements dans ses colonies de Jérusalem Est.



Le blocage est d'autant plus grave que l'Égypte (co-présidente de l'UpM avec la France) considérait la reprise du dialogue entre les autorités israéliennes et palestiniennes comme un préalable indispensable au sommet de Barcelone.



Dans son édition du 10 novembre 2010, le journal El Pais estime également que le Gouvernement espagnol a pratiquement abandonné tout espoir d'organiser ce sommet de l'UpM en novembre 2010.



Les opérations militaires du Maroc au Sahara Occidental ces derniers jours (ayant provoqué dix-neuf morts selon le Front Polisario) ont par ailleurs ouvert un nouveau sujet de friction diplomatique, peu propice au dialogue souhaité dans le cadre de l'UpM.



Créée lors du Conseil Européen des 13 et 14 mars 2008, l'Union pour la Méditerranée réunit les vingt-sept États membres de l'Union européenne, et l'ensemble des autres pays du pourtour méditerranéen, à l'exception de la Libye, qui a préféré se contenter d'un statut d'observateur.

07:55 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.