Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/03/2011

Merkel favorable à l'UPM

Publié dans Le Figaro

La chancelière allemande Angela Merkel a estimé que l'Union pour la Méditerranée (UpM) pouvait jouer un rôle dans le soutien de l'Europe aux changements en cours dans les pays arabes. "L'existence de l'Union pour la Méditerranée est une bonne chose. Cela va nous offrir de nouvelles perspectives pour commencer à travailler ensemble avec les pays d'Afrique du nord" à la lumière des bouleversements en cours, a déclaré Mme Merkel lors d'une conférence de presse avec son homologue autrichien Werner Faymann.

"Par le passé, la coopération au sein de l'Union pour la Méditerranée était très compliquée, notamment en raison de la question de la paix au Proche Orient", a souligné Mme Merkel. "Nous sommes d'avis qu'il faut fournir, à moyen et long terme, un soutien économique et de +know how+ pour aider au développement de la région, et cela est valable non seulement pour la Libye mais pour les autres pays de la région", a ajouté la chancelière."Au sein de l'Union pour la Méditerranée il existe de nombreuses possibilités pour aider au développement économique", a-t-elle estimé.

L'UpM, créée le 13 juillet 2008 sur une idée du président français Nicolas Sarkozy, compte une quarantaine de membres, dont les pays de l'UE, la Turquie, Israël et les pays arabes riverains de la Méditerranée. Elle ambitionne, en développant des projets concrets dans divers domaines (environnement, transports, énergie, culture, éducation...), de relancer la coopération euro-méditerranéenne lancée en 1995 à Barcelone et restée lettre morte. Mais elle n'est pas plus vivante. L'ex-chef de l'Etat égyptien Hosni Moubarak, chassé par le rue, en était le président avec M. Sarkozy. Le nouveau ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a estimé qu'il fallait refonder l'UpM en raison des bouleversements en Afrique du nord.

Les commentaires sont fermés.